Détourage sous photoshop, le tracé de détourage

Comment détourer comme un pro avec photoshop.

Le tracé de détourage, késako ? C’est comme lorsque l’on doit aller chez le dentiste, chose que  tout le monde évite mais qui en réalité n’est pas grand chose une fois que l’on a fais le premier pas.

Qu’est ce donc le tracé de détourage? C’est une ligne vectoriel qui voyage dans l’image et qui peut être activée et convertie en sélection. À quoi cela peut-il bien servir ? Le tracé de masquage sert en général à isoler un objet ou un individu du fond d’écran. Une fois l’objet détouré et sélectionné vous pouvez alors le reporter sur n’importe qu’elle autre composition et faire votre montage.  Mieux encore, vous pouvez donner libre choix à votre imagination et créer la forme que vous voulez grâce au  tracé de détourage.

Comment fait on un tracé ? Nous définissons ici les outils qui nous permettent de faire un tracé sous le logiciel photoshop.

Pour faire un tracé sous photoshop vous avez 2 voir 3 outils disponibles :

1) Le lasso : disponible sous trois formes :

a- forme libre : vous faîtes le tracé à main levée plus ou moins comme vous le sentez en espérant que vous n’ayez pas la main qui tremble.

b- le lasso polygonal : parfait pour détourer des objets avec des contours droits (boîte de céréales, coffret parfum…. )

c- le lasso magnétique : vraiment pas mal, le tracé suit de lui même le contour du produit, waouh c’est magique ! non en réalité vous définissez une couleur principale (plus ou moins foncé) qui sert de guide à l’outil.

2) La baguette magique : à proprement parlé l’outil ne permet pas de faire directement un tracé de détourage. Vous devez dans un premier dans définir le degré de sensibilité de l’outil, Prenons par exemple que vous souhaitiez détourer un tee shirt noir sur fond clair. En augmentant la sensibilité au plus proche de 100 l’outil ne prendra par en compte le fond clair et définira une sélection autour du tee shirt noir. Il vous suffit ensuite de convertir la sélection en tracé de masquage à partir de la fenêtre tracé.

3) La plume : l’outil de tracé par excellence, pas évidemment à maîtriser au départ mais une fois fait vous allez pouvoir faire des tracés d’une bien meilleure précision. Possibilité d’ajouter des point d’encrage et de faire de très belle courbe.

À vous maintenant de voir l’outil qui vous convient le mieux. Gardez quand même à l’esprit que pour des tracés assez complexes (contours arrondis/cassés et nombreux, contraste pas assez important entre le fond et le produit…) l’outil plume est le plus adapté. Sachez également que le travail de détourage ne doit pas être pris à la légère et demande du temps et de l’expérience.